Top

Comment obtenir le meilleur clone possible ?

Question

Que préconisez-vous afin d'obtenir le meilleur clone possible ?

Solution

Afin de garantir les meilleures conditions de clonage, veuillez prendre en compte les opérations suivantes :

1/ EFFACEZ le volume de destination à l'aide de l'Utilitaire de disque (situé dans le dossier Applications/Utilitaires).
Le volume doit être formaté en "Mac OS étendu (journalisé)", et son schéma de carte de partition doit être "Carte de partition Apple" ou "Tableau de partition GUID".
Tant que ce programme est ouvert,

2/ RÉPAREZ les autorisations du volume de démarrage qui sera la source de votre clone.
Il est recommandé d'effectuer cette opération depuis un disque tiers (qui peut être le disque d'installation de Mac OS X).

3/ REDÉMARREZ votre Mac sur la source de votre clone afin que le système prenne en compte les changements de permissions liés à leur réparation de l'étape 2.

4/ CLONEZ.

5/ RÉPAREZ les permissions sur votre clone.

 

Note :

Personal Backup fonctionne en deux phases :
- la phase de préparation au cours de laquelle il répertorie les fichiers à copier (en comparant les contenus de la source à ceux de la destination).
- la phase d'exécution durant laquelle il copie les fichiers répertoriés lors de la phase de préparation.

Il peut arriver que Personal Backup rapporte des erreurs à l'issue de la copie.
Ces dernières sont dûes à des fichiers qui ont disparu de la source entre la phase de préparation et la phase de copie (cas des fichiers temporaires créés par le système, des fichiers caches créés par certaines applications et des cookies qui arrivent à expiration).
Plus vous quitterez d'applications et moins vous utiliserez votre machine durant le clonage, plus le nombre d'erreurs rapportées par Personal Backup diminuera.

Les plus minutieux choisiront de démarrer depuis un volume tiers.
(Notez que dans ce cas, la version du système tiers doit être équivalente ou plus récente que la version du système que vous souhaitez cloner.)

Si vous ajoutez un panneau Exceptions à votre script de sauvegarde démarrable, éviter d'appliquer le filtre "Visibilité". La sauvegarde démarrable effectue alors la moitié du travail.
Comme une grande partie des fichiers système sont invisibles, le système présent dans la destination sera donc obligatoire incomplet. Ce qui empêchera la destination de démarrer.

 

IMPORTANT :

* Seuls les volumes internes et/ou volumes externes Firewire permettent le démarrage des Mac à processeur PowerPC.
(Attention, tous les disque-durs Firewire externes ne sont pas forcément bootables... surtout s'ils sont très anciens.
Ils doivent avoir être doté d'une table de partition Apple.)

* Seuls les Macs à processeur Intel ont la capacité de booter depuis un disque externe USB, pourvu que sa table de partition soit en "GUID".

* Afin de vérifier la "bootabilité" de votre volume externe, installez-y directement Mac OS à partir de l'installeur qui vous a été fourni avec la machine.

* Un volume de destination ne peut recevoir qu'un clone bootable à la fois.
(Notez qu'un même disque peut comporter plusieurs volumes (partitions)).

Si vous souhaitez cloner une nouvelle source, il est vivement recommandé d'effacer la destination au préalable.

 

Mac PowerPC OU Mac Intel :

Les schémas de partition des disques-dur de démarrage des machines à processeur PowerPC sont différents de ceux en vigueur sur les Mac à processeur Intel.

Quelques règles en matière de disque de démarrage indépendantes du logiciel de clonage :

- Il est IMPOSSIBLE de démarrer un Mac Intel à partir d'un disque dont la table de partition est différente du format GUID.
- Le clone d'une machine à processeur PowerPC ne permet PAS de démarrer un Mac à processeur Intel.

Pour toute information complémentaire au sujet des schémas de partition, voir cet article de la base de connaissances Apple :
http://docs.info.apple.com/article.html?artnum=303220

Nous vous conseillons de partitionner votre disque externe en plusieurs volumes dont un de taille équivalente à celle de votre volume de démarrage.
Veuillez vouer cette partition EXCLUSIVEMENT au clonage.

 

CHANGEMENT DE MACHINE OU DE DISQUE-DUR :

Dans les cas de changements de machines, vous n'êtes pas forcé de passer par l'intermédiaire d'un disque-dur externe si vous disposez simultanément de l'ancienne et de la nouvelle machine :

Vous pouvez tester la bootabilité d'un disque interne d'une machine A sur une machine B,
en bootant la machine A en mode Target :
- laisser la touche 't' enfoncée lors du démarrage de la machine jusqu'à l'apparition d'un écran orné d'un logo Firewire,
- puis en connectant en Firewire la machine A à la machine B, le disque-dur interne de la machine A va monter sur le bureau de la machine B comme s'il s'agissait d'un disque-dur externe.

Une fois que vous aurez booté la machine B depuis le disque-dur de la machine A, vous pourrez cloner le disque de A sur le disque de la machine B.

Le même principe s'applique lors des changements de disques-dur : il faut booter sur le clone (ou sur l'ancien disque) afin de le (re)cloner vers le nouveau disque.

 

MISE À JOUR DE CLONE :

Bien que Personal Backup vous offre la possibilité de mettre à jour un clone existant en 'surclonant' et que cette fonction fonctionne parfaitement, nous recommandons de régénérer votre clone régulièrement ainsi qu'à chaque changement de version de Mac OS X en repassant par l'étape 1.

Pensez à réparer les autorisations de votre disque avant et après chaque mise à jour Apple,
(qu'il s'agisse de mise à jour Mac OS X, iTunes, Java, Gestionnaires d'imprimantes, Safari ou autres, peu importe...
il FAUT réparer les autorisations avant ET après CHAQUE mise à jour Apple.)

 

PERTE DE BOOTABILITÉE :

Le clone a t'il été réalisé sur un disque dont le schéma de partition est compatible avec la machine que vous tentez de démarrer ?

Dans le pire des cas, même si votre clone venait à ne plus être bootable et que votre disque principal venait à lâcher (remarquez que ça fait beaucoup de 'si'),
il vous serait possible de vous remettre rapidement au travail en :
- installant Mac OS X sur le nouveau disque-dur avec votre disque d'installation Apple
- bootant sur le nouveau disque-dur
- utilisant l'Assistant de migration Apple afin de récupérer les informations du clone.

(Clone qui même s'il n'était plus bootable serait quand-même vu dans la plupart des cas comme 'autre disque de démarrage' par l'assistant de migration Apple.)

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires